3 juin 2007

Fête champêtre

Des pommes d’amour, un cornet de glace
Deux canassons et deux vraies bombes
Un bel orchestre et vous devant
Battant des mains, dansant en rond
Des bouts de ficelle, pêche aux trésors
Hélium par ci, pression par là
Cracheurs de feu et funambules
Prairie d’enfance, le temps s’arrête
Les rires reprennent, quelle aventure
Il faisait bon sous vos casquettes
Fêter maman, courir pieds nus
Mais il est l’heure, tout a une fin
De cette journée, je retiendrai
Vos cœurs qui battent et vos émois
Vos billes bleutées et vos poèmes
Dans ce bois tendre gravés à vie

Pour vos « je t’aime », mille mercis.

8 commentaires:

denis_m a dit…

Qu'il est joli ce texte, il est dansant, émouvant et léger, il exprime bien l'enfance et ces moments qu'on garde au fond de nous pour la vie entière.
PS : si tu va à l'avant première demain à Lille, tu me donnes tes impressions en priorité, hein ? Je vais en parler au réal et lui laisser ton nom, comme ça tu pourra aller le voir après la projection.

Bridget a dit…

@Denis_m :
Oui, c'était une belle journée de fête des mamans hier, merci !
Et pour l'avant-première, si j'arrive à être à l'heure à la projection, je te tiens au courant bien sûr, tu peux compter sur moi :-) !

laurent a dit…

Emotion d'un jour, celui d'une fête !
L'importance perçue est plus belle encore, car les mots échangés restent !
Tu as de la chance ! :-)

Marie a dit…

Dis donc, on dirait bien que tu as eu droit à une magnifique fête des mères, chanceuse !

Well a dit…

"Moi je dors dans mon lit et mon petit frère dans le sien. Maman et papa dorment ensemble parce qu'ils sont de la même grandeur." Paroles d'enfant

Bonne fête heureuse maman

Bridget a dit…

@Laurent :
Tu as raison oui. Les mots restent, mais aussi les couleurs, les sourires, les odeurs, tout ce que nous partageons !

@Marie :
Oui, je dois bien avouer que j'ai été particulièrement choyée cette année : un dimanche comme on les aime :-)...

@Well :
Merci ! Toujours à croquer ces mots d'enfants, j'adore leur logique !

Brigitte a dit…

Très évocateur. J'y étais presque ! :-)

Bridget a dit…

@Brigitte :
Alors je t'emmène dans la prairie en fête !