22 nov. 2007

Indécence

Lorsqu’elle revient les lèvres rougies, le cou perlant, les yeux rêveurs.
L’amour transpire de tout son corps, par tous ses pores. Elle est assise, les jambes tremblantes, la bouche ouverte, encore offerte. Partie de cache-cache, une parenthèse, un moment off, confondre l’un et croire en l’autre. A ses promesses, ses boniments, ses plates excuses, ses mots gluants.
Elle court, elle court, la belle naïve, le cœur devant, lièvre haletant. Au jeu du loup, c’est le plus fort. Oreilles pointues et ouïe fine, poils en bataille et queue dressée, pot de confiture, galette de blé pour l’attirer et la croquer. Le lit est chaud, les draps froissés mais au final, il a gagné, la biche s’incline.
Vie parallèle, chemins croisés, histoire banale, à tous les temps.
Quête infinie de sensations, force, émotion. Faim de survie, soif de jouissance, séduire et plaire pour mieux s’aimer.
Que reste-t-il de nos amours, en mode secret ou au grand jour ?
De doux frissons, des rires niais, des maux de ventre, un peu de cendres ? Plaisirs extrêmes et décuplés quand l’interdit vient s’emmêler…
Réservoir plein des sens, dessus-dessous, plus de pudeur, plus de tabou.

Elle se délivre, largue les amarres, pour quelques heures et rentre tard, les joues en feu, les cheveux défaits, la gorge nue, le corps chaviré.

5 commentaires:

jean a dit…

Une version réjouissante du Petit Chaperon Rouge!
Un régal comme toujours!

Laurent a dit…

Tiens !
Mais, serait-ce la suite de la note précédente ? :-)
Il me semblerait alors que le souhait de bises ait été plus que comblé ! :-p
Même si l'animal paraît n'y être pour - presque - rien, il me semble y lire, dans les entre lignes, un doux bonheur ! :-)
Rêveur ou réaliste ? :o)

Bridget a dit…

@Jean :
J'aime ta "vision" des choses : merci Jean ;-) !

@Laurent :
Allez, je vais prendre le côté rêveur pour ce soir :-) !

Marie a dit…

J'adore ce texte ! Quoi de plus exaltant que ces amours secrètes !

Bridget a dit…

@Marie :
La prise de risques fait monter l'adrénaline et bouillonner le sang ;-) ! Merci Marie pour cet enthousiasme !