1 nov. 2007

Nol en Si


Sa peau se tend, gratouille, chatouille. Ses yeux en disent long et son ventre aussi : dôme en construction, bulle imperméable, couveuse de l’avenir.

Elle se pose, me regarde. Les mots sont inutiles, un sourire suffit. Envolés les déboires, les histoires passées, les essais plaqués, savoir que c’est possible, enfin, de porter la vie.

La tête qui gamberge, le cœur qui explose, la peur qui s’immisce, tous ces sentiments confus et inconnus s’affichent sur son visage, cherchant le miroir qui lui répondra : « t’inquiète pas ma belle, tu y arriveras ».
Et puis une absence, un moment à elle… le petit boy s’amuse, fait des pirouettes, tambourine et swingue au fonds de la piscine.

Oubliés les nausées, les vieux coups de fatigue, les seins qui débordent, les boutons qui fleurissent. Tous ces petits tracas volent en mille morceaux, à chaque vague intérieure, à chaque soubresaut.
La main dans les cheveux, son nez se retrousse, son regard s’éclaire. Encore quelques mois pour faire de la place, préparer le terrain, le laisser grandir, choisir un prénom.
Elle parle et raconte tout ce qui la remplit, ce vers quoi elle marche, ce qu’elle accomplit. Toutes ces émotions et ces coups d'hormone qui lui jouent des tours et qui la transforment.

Ces semaines sont précieuses, ne t’y trompe pas.
Couvre le d’amour, dis-lui tes folies, laisse le te répondre et danse avec lui.
Savoure chaque instant, vogue au gré des flots, amène-le sur terre dans ton beau paquebot.

T’en fais pas ma belle, ton baby te va bien, mais tu le sais déjà et cambres les reins…

4 commentaires:

elleva a dit…

Une histoire de naissance... tiens tiens... étrange comme l'univers s'amuse à me faire des clins d'oeil.
Ma chère bridget, les naissances symboliques fleurissent autour de moi, dans le réel et dans d'autres espaces. Mais bon dieu, que se passe-t-il? Enfins des rayons de soleil et des éclats de rire deçi delà? ça manquait trop sur la toile...
Je t'embrasse la Belle.

Laurent a dit…

Naissance ?
Re naissance ?
Image de la volonté de repartir vers la vie ?
Souvenir passé qui ressurgit ?

Qu'importe !
La joie de cette vie efface tout

Marie a dit…

Ce post est sucré comme un baiser déposé sur la joue d'un nouveau-né. Jolis souvenirs si bien racontés !


ps. super ta nouvelle page !

Bridget a dit…

@Marie :
Merci Marie. Pour les bisous sur la joue rebondie de ce petit bout à venir, il faudra patienter encore quelques mois mais impatiente déjà de faire sa connaissance !

@Laurent :
Une vraie naissance à venir oui, pour une amie très chère :-) !

@Elleva :
Il va vraiment falloir que tu nous racontes tout cela alors !!
Des bises aussi :-) !