16 févr. 2008

Fin de l'histoire

On le redoutait ce jour, il est venu hier. Une vingtaine de personnes rassemblées sur un plateau du bâtiment devenu trop grand. Un silence, des regards entendus, et l’annonce dans une voix cassée : notre site va fermer.
Quelques gorges nouées, des larmes refoulées, du soulagement aussi après l’attente des derniers mois et la nervosité intérieure qu’amènent l’incertitude, la rumeur, les faux espoirs.
La tristesse, l’incompréhension, la colère, la peur, les doutes, toutes ces émotions passaient à tour de rôle dans les yeux, sur les visages.
Pas d’autre solution, situation économique déplorable, avenir plus qu’incertain, plan social, reclassement… Des mots vidés de leur sens qui sonnent creux, qui ne veulent rien dire sur l’instant.
Sentiment solidaire de solitude, de remise en question. On pense aux plus âgés, à ce qu’ils vont devenir, ils semblent perdus.
Puis on se souvient des bons moments, de l’effervescence des belles années, des sourires affichés sur les panneaux photos dans la salle de pause, des mariages et des naissances qui ont marqué la vie des uns, du soutien collectif dans les moments plus durs de la vie des autres. Toutes ces joies et ces peines partagées.
On se regroupe, on se rassure. On s’en sortira bien sûr. Un goût amer dans la bouche quand même.
On va quitter des gens, nos routes vont se séparer.

On en recroisera certains, on en laissera beaucoup, on n’oubliera personne.

19 commentaires:

Anonyme a dit…

Exactement ça...
Une page se tourne.
Tristesse de quitter les personnes qu'on aime... de perdre un job...
Avenir incertain.
Et pourtant la certitude que cela ne pouvait pas continuer comme ça, et soulagée de savoir enfin.

On se sentira mieux quand on aura tous retrouvé un job sympa.

Bises Bridget.
Lulu

Bridget a dit…

Je t'en souhaite un à la hauteur de tes espérances Lulu, une boîte où tu pourras de nouveau étancher ta soif d'apprendre ;-) !
Une chose me rassure dans tout ceci, c'est que tu fais partie de ceux que je suis certaine de recroiser...
Des bises pleines d'espoir pour toi.

Anonyme a dit…

Bien sûr qu'on se recroisera !! C'est plus que sûr !!
Quant à toi je te souhaite de pouvoir mettre à profit tes talents de créativité et d'écriture très rapidement au sein d'une société qui te permettra également d'évoluer et d'apprendre... !! Si tu vois ce que je veux dire !! ;-))
(je suis confiante).
Bises aussi.
Lulu

elleva a dit…

..j'arrivais parée des mille feux de ces rayons de soleil dans le ciel et dans mon coeur, au terme d'une si belle fin de semaine, J'arrivais le sourire aux lèvres, pour te dire combien je me sens bien, enfin.
L'extérieur toujours un peu bancale, n'a rien à voir avec mon intérieur aussi ancré désormais.
Et...
P'tain fait ch'er... que ça t'arrive, que cela vous arrive. comme à tant d'autres.
Mais l'univers n'a bien que faire de ce que je souhaite pour les autres.
Conserve bien précieusement ta flamme de femme, ton courage, ta force, car tu en as. Parle moi, parle nous de tes projets si tu en as. N'hésite pas. Dans le réel comme dans le virtuel, certains seront toujours présents pour toi.
courage et confiance
(mail moi)

denis_m a dit…

C'est jamais facile tout ça, courage ! Créativité, action, vie ! Un autre chemin s'annonce pour toi :-)

Nath a dit…

Courage. J'espère qu'un autre chemin se dessine devant toi. Coup dur, coup du sort, il faut rebondir. Tu as du talent.

Bridget a dit…

@Elle :
C'est bon de lire ton coeur regonflé et ton sourire retrouvé : ils m'insufflent encore un peu plus de force pour la suite, merci ! Une ou deux pistes assez sérieuses en vue déjà oui, car j'avais pris "un peu d'avance", à suivre d'ici quelques semaines. Et je te maile dans la journée.

@Lulu :
Si cela aboutit : champagne ;-) !

@Denis_m :
Il se dessine tout doucement oui, merci Denis de ton soutien !

@Nath :
J'espère ne pas avoir à attendre trop longtemps pour savoir où il me mène... Merci de tes encouragements Nath :-)

Anonyme a dit…

anonyme pas vraiment...je serai vite démasqué si je dis qu'on m'a demandé de quitter le bateau en Octobre..avant qu'il ne coule (ou qu'ils ne le coulent)...
alors oui j'ai connu cette incertitude par rapport au boulot mais avec le recul ce qui m'a fait le plus craquer c'est de quitter des gens que j'appréciais humainement ; par rapport à ça il y aura toujours la possibilité de se croiser à nouveau , de partager encore des moments sympas sans aucun doute...et très sincérement je suis convaincu que les bridget , les lulu , ...vont retomber sur leurs pattes , vont découvrir de nouveaux talents peut être ignorés ou cachés aujourd'hui ; il faut croire en sa bonne étoile et quelquefois c'est étonnant comment la route s'éclaire..je suis bien placé pour le dire...
révélez vos émotions , révélez vos talents !!

Bertrand..... de Strasbourg

Bridget a dit…

@Bertrand :
Euh... de Strasbourg d'adoption seulement hein ?? N'oublie pas que c'est quand tu veux pour remettre une Leffe bien fraîche à La Taverne ou ailleurs ! Et puis, on aura du temps d'ici quelques semaines...
Alors oui, bien sûr, des bons moments, il y en aura encore... et d'abord, on ne contrarie jamais le boss ;-))) !!
Merci d'être passé par ici et d'y avoir déposé tes mots Bertrand, ça me touche... reviens quand tu veux, tu es le bienvenu !
PS : j'sais pas pourquoi, j'adore le base-line... :-)

Kiki a dit…

Des pensées à toi et tes collègues, Bridget, c'est pas grand chose, je sais bien mais je les fais énormes et rebondies et sincères au max! Et je vous dis, comme Da Silva dans cette super song que j'adore, du courage!

Bridget a dit…

@Kiki :
Les ai attrapées au bond tes pensées Kiki, merci ! Côté courage, ça va, ce n'est pas ce qui manque, et pourtant il va en falloir dans les semaines qui viennent pour fermer la boutique. Pour Da Silva, touchée, j'adore cette chanson aussi, comme le reste des 2 albums en fait...

ecaterina a dit…

J'esperais que ce ne soit qu'un texte inspiré par l'actualité. Helas, non...
Je vous souhaite à tous plein de courage!

Bridget a dit…

@Ecaterina :
Le problème est que l'actualité rattrape beaucoup de monde en ce moment... Merci de ton soutien Ecaterina.

Elisabeth a dit…

Bon courage... De nouvelles aventures? Et puis les liens vrais resteront.

Bridget a dit…

@Elisabeth :
De nouvelles aventures, ça c'est sûr. Quand,où,comment, je ne sais pas encore, rien de concret pour l'instant. Merci de ton petit mot !

caramel a dit…

Quand je vois sur mon petit écran les visages ravagés par l'incompréhension, ce sentiment d'abandon qu'on lis si clairement dans les yeux de ceux à qui ce genre de drame arrive, je ne peux m'empêcher de ressentir du chagrin et de la colère mêlés et surtout beaucoup d'impuissance, ne pas pouvoir dire "je comprends, je voudrais tant faire quelque chose", ça ne change rien à la situation, mais j'ai la chance de pouvoir te dire, au moins à toi, mon ampathie et ma solidarité. J'aurais voulu pouvoir te retrouver sur de meilleures nouvelles, je te souhaite pleins de projections pour ne pas goûter l'amertume, et je sais de quoi je parle. Je pense très sincèrement à toi.

Bridget a dit…

@Caramel :
Il faut bien avouer que ce sera plus facile pour certains que pour d'autres d'enchaîner, de se projeter assez vite dans d'autres aventures. Je pense aux collègues qui ont quelquefois entre 15 et 20 ans d'ancienneté, qui n'ont connu que cette boîte, sans qualifications particulières mais indispensables aujourd'hui même pour des jobs payés au SMIC... Merci de tes mots Caramel, ils me touchent !

Katy- a dit…

On ressent une belle énergie positive malgré tout, au fond de tes mots... la confiance, la meilleure des forces.

Bridget a dit…

@Katy :
L'émotion passée, il faut continuer et avancer, pas le choix de toute façon ! Il y a 2 petites bouches ici qui comptent sur Maman pour faire bouillir la marmite, alors pas une minute à perdre :-) !