19 mars 2008

Antalgique

Crédit photo : Jean Boccacino Images

Aucun itinéraire, laisser la feuille de route
Arpenter le bitume en repoussant les doutes
Accueillir les hasards de ces rues qui se donnent
Avec leurs mille visages et leurs voix qui résonnent
Accepter l’insouciance pour quelques heures encore
Avant de regagner l’habituel décor
Admettre de se perdre dans quelque impasse sombre
Aux pavés ternis par le passage des ombres
Aimer chaque seconde de cette escapade
Aventure solitaire pour esprit en balade
Admirer les jardins dans la lumière d’hiver
Assise sur une valise les pieds dans la poussière
Allumer le regard de cette statue de bronze
Aux courbes déchirantes pleines d’espoirs et de songes
Accrocher un sourire aux branches nues des arbres
Avant de redescendre sur cet astre d’ivoire.

9 commentaires:

Nath a dit…

C'est très joli ta promenade solitaire dans le froid du matin et les rues désertes !

Titus a dit…

J'aime me perdre dans tes impasses sombres ;0)
Un bon antalgique, merci !

Bridget a dit…

@Nath :
Promenade bien agréable dans les rues de la capitale ce lundi ;-) ! Il n'était pas si tôt que ça en fait, certaines rues étaient désertes, d'autres grouillaient de monde. J'ai pris un réel plaisir à me laisser guider aux hasards de mes pas jusqu'aux jardins du Luxembourg où l'atmosphère et la lumière étaient si particulières !

@Titus :
Tout le plaisir est pour moi, je t'embarque alors ;-) !

ecaterina a dit…

Jolie balade .
Beaucoup aimé, merci.

Bridget a dit…

@Ecaterina :
Ravie de la partager avec toi. Merci Ecaterina :-) !

Nath a dit…

On parle de toi là, tu le savais ?
http://inclassable.typepad.com/un_blog_par_jour/2008/03/et-la-vie-conti.html

denis_m a dit…

ça prend de l'épaisseur, j'aime !

Bridget a dit…

@Denis :
Passe vraiment en coup de vent en ce moment, mais merci Denis :-) !!

Marie-Catherine a dit…

Ah, quel
Agréable poème ! ;)