24 mai 2008

Ici et maintenant

Les pixels ont perdu de leur force d’attraction dirait-on… Cure de desintox sans souffrance physique, sevrage sans effets secondaires… Une vie ailleurs, dehors, du temps pour soi, pour autre chose, une trêve dans le quotidien… Lorsque le fleuve se fait tranquille, que le courant est porteur, que les berges sont accueillantes, on profite, on savoure… il y aurait tant de choses à dire, mais on se tait finalement.
Aucune obligation, aucune contrainte, un espace libre et hors du temps, un refuge, un défouloir, un aspirateur d’ S.O.S ou un réflecteur de lumière : une vision des choses parmi tant d’autres.
Rendez-vous alors au prochain orage ou arc-en-ciel, lorsque l’envie ou le besoin se jettent sur le clavier.

6 commentaires:

Well a dit…

Le principal est que, au fil du temps, des années et du vent qui emportent tout,
juste une personne revienne et te suggère subliminalement : Ecris-moi encore une histoire, s'il te plait, Bridgie...
Biz²

denis_m a dit…

Le pixel s'est fait rare chez moi aussi (côté blog) j'y reviens doucement.

Marie-Catherine a dit…

Bonne croisière, Bridget ! :-)

caramel a dit…

Ce doit être la saison des ailleurs, des autrement, ou peut-être des silences, tout simplement...un vide est parfois bien rempli, enfin, quand je dis bien...je te le souhaite, en tout cas. Je retourne à ma page blanche, bientôt.

Mr SuperOlive a dit…

moi je te dis à bientôt! reviens nous vite quand même!

Bridget a dit…

@Tous :
Merci de vos messages ! Une incursion rapide ce soir pour une bonne cause :-) ! A bientôt...