10 déc. 2008

Des riens avant tout

Ces petits riens de la vie qui nous fait, je les hais, je les aime.
Tendres ou explosifs, lisses pelliculés ou bruts de roche, je les traverse et les avale, parfois ils m’engloutissent à leur tour. Je les sens, ils vibrent. Onde de choc, vague mourante d’une mer d’été, je les accueille comme ils se posent, comme ils déferlent. Parfois la rage au ventre, souvent les sens en ébullition, jamais indifférente, sous peine de petite mort anticipée.
Saigner d’amour, à en tomber. Le cœur qui gicle, la chair qui brûle. Exorciser cette plaie d’enfer, ouvrir les yeux, voir les couleurs. Cracher les mots, panser les autres pour que le monde retourne plus beau, pour que les heures y sonnent plus claires. Creuser mes rides, hurler encore et puis danser. Sur les jours qui nous portent, dans les matins d’hiver, sous le manteau d’une nuit étoilée. Suivre leur rythme audacieux et garder la mesure, improviser les pas de toutes mes aventures.

12 commentaires:

Poulili a dit…

Mon commentaire n'ayant rien à voir avec ton texte, je m'invite chez toi car je t'ai vu passer sur colors avec mon oeil de tique O_O et je te sens encore timide §:x !
Si si je t'ai vu ! Qu'est ce que tu crois! Vais faire un tour sur ton blog tiens ça fait un bail §;)

magwann a dit…

"Petite mort anticipée"... Il y a des petites morts qui goûtent le printemps chez toi et qui sonnent justes. Un vent parfumé qui emporte les chairs à vif, contre tout. Très fort texte.

Bridget a dit…

@Poulili :
Nous nous sommes croisées ! Je suis sortie de ma coquille et viens de déposer mon premier comm chez toi :-) Merci de ton passage !

@Magwann :
Essayer de prendre les couleurs, les parfums, les ondes douces de la vie plus encore que les chocs vertigineux pour tenter d'équilibrer, redresser la tête et voir devant... Merci de tes mots Mag.

Nath a dit…

Suis un peu idem que toit, ces petits riens m'exaspèrent ou me plaisent, selon les jours de froid ou de soleil, d'effroi ou de veille.

Mohamed El jerroudi a dit…

Ces petites choses qu'on aime ou pas cette tranche de vie que la est La vie .Celle que nous vivons ; la nôtre .
Et la vie continue.....
Nathalie.
Ton txte me va au coeur et me parle.

Je te salue mon amie.

Mohamed

Bridget a dit…

@Nath :
Aujourd'hui est plutôt jour de froid, mais surtout ne pas laisser le coeur se givrer...

@Mohammed :
Merci Mohammed. Oui, la vie est ainsi faite, montagnes russes sur lesquelles on voyage tantôt au ralenti, tantôt en accéléré, mais jamais en marche arrière !
Amitiés.

caramel a dit…

Je ferais bien quelques pas avec toi, droit devant, emmitouflées toutes deux dans une étoffe de laine multicolore, de celles que tu aime tant, riant toutes deux de nos nez rouges, on se prendrait à faire les clowns, une grosse fleur insolente accrochée à la boutonnière...

Bridget a dit…

@Caramel :
Viens donc ! Nous pourrions faire un joli tour de piste et aujourd'hui est un jour où je mettrais bien quelques tartes à la crème sur le nez de certains !!

Mr SuperOlive a dit…

J'aime bien ce texte. Je crois qu'on se comprend.
à bientôt

Bridget a dit…

@Mr_Superolive :
Je m'y retrouve aussi chez toi, points de vue souvent partagés du quotidien, avec la dose d'humour en plus qui me fait tant rire parfois ! A bientôt.

well a dit…

"Des riens
tout airains
qu'aériens,
qui sont Temps
tant qu'ils sont tout..."

Kiss u² Bridgie

Bridget a dit…

@Well :
Tout est dit, merci ! Kiss u2 Well
:-)