18 août 2012

L'esprit assassin

Et tuer ce souvenir 
Comme on tue le temps
D'une lame fine et aiguisée
D'un geste précis 
Et sans hésiter 
Faire crever la douleur
Jusqu'à ce qu'elle agonise
Dans un râle insupportable 
Dans un dernier souffle 
Froid et distant. 

2 commentaires:

Damien a dit…

J'adore. Incisif et magnifique <3

samourai a dit…

Tuer les mauvais souvenirs, si seulement on pouvait ;-)