29 juin 2014

Inside

Ça grouille à l'intérieur, ça vit, ça enfle, ça frise le trop-plein
Folie furieuse qui ronge et consume
Acide, brûlante, brutale aussi
J'y avais presque cru à cette farce, il s'en était fallu de peu
A m'en enliser l'esprit, à m'en pendre la raison
Le repos ne viendra-t-il donc jamais que trop tard  
Il est bien plus difficile de renoncer que de croire
Il en coûte tellement
Bercée par vos mots bleus, apaisée sous vos sourires
Genou à terre et dos offert, votre bonté, le coup de grâce
Que ne suis-je de celles qui osent et qui aimantent
Magnétiques, sensuelles, magiciennes, amantes
Mais il me faut me résoudre à n’être que l’amie
Ce mot si doux, si âpre sur vos lèvres convoitées
Interdites à ma bouche, tremblante, à votre portée.

Aucun commentaire: