31 juil. 2007

Breizh


Comme un cri poussé sur le pont de l’Odet, surplombant les baies de Ste Marine et de Bénodet inondées de voiles blanches.

Les vacances terminées, je garde au fonds des yeux, et pour longtemps encore, le mauve profond des bouquets d’hortensias, les mas de pierres aux volets bleus et les étales multicolores des marchés au petit matin, et bien plus encore…

Kant Bro, Kant Giz… Cent pays, Cent Modes.

La Bretagne m’a envoûtée.

L’esprit de Merlin devait planer par là, au détour de la pointe St Gilles peut-être…
Un souffle nouveau m’a regonflée…L'énergie et la force du Triskell, gardé autour du cou depuis, les entrelacs infinis de cette croix en métal vieilli adoptée au premier regard ? Allez savoir…

Je ne suis plus tout à la fait même… Il faut partir pour mieux revenir.
Le mystère reste entier.
J’ai laissé les Mari Morgans au fonds de leur grotte et à l’avant du bateau, à quelques mille des Glénans, sous le soleil couchant et au pied du phare au damier, j’ai écouté le vent qui portait la voix du druide…

Il m’a parlé de la bruyère et de l’ajonc, m’a conté la pierre de destinée, m’a vanté la blancheur de l’hermine. Un peu plus tard, il m’a démontré la douceur de l’alisier, les reflets brillants du bouleau et la fragilité du hêtre… Il a dessiné sur les flots la spirale de la vie, la roue du temps, le tribann des poètes et la rose des vents.
J'ai écouté, regardé, oublié.

Avant de partir, il m’a confié un dernier secret : « Caresse le roitelet, trouve la pierre de croix, suit le sanglier… et tout ira bien ».

Je sais ce qu’il me reste à faire maintenant...

12 commentaires:

Kiki a dit…

C'est toujours chouette de revenir...enchantée de ses vacances! Je te comprends, j'ai passé l'été dernier près de Paimpol et j'ai encore le Breizh blue gravé dans les mirettes!

Koryfée a dit…

Ah, Bridget ! Quelle émotion et quel émerveillement d'entendre si magnifiquement parler de ma si chère Bretagne ! Tu m'as offert un voyage dans le sillage de tes mots...
Terre de contes et de légendes, de fées, de korrigans, de sirènes, de Mari-Morgan, sur ces terres celtiques , la réalité n'est qu'une apparence à laquelle il convient de ne pas trop se fier : tout un univers parallèle peuplé de personnages fantastiques vibre sous la peau du monde...
Ah, Merlin , Viviane, Brocéliande ! D'aucuns disent que des fées chassées de la forêt de Brocéliande pleurèrent tant, que le flot de leurs larmes engendra la mer intérieure qui allait devenir le Golfe du Morbihan et que leurs couronnes de fleurs jetées par dépit donnèrent naissance par leurs pétales à une constellation d'îlots (Belle-île, Houat et Houedic, Arz, l'île aux Moines, etc.)

Merci pour ce koryféerique voyage, Bridget !

Laurent a dit…

Entre rêve et réalité, réalité et mystère, mystère et personnages de légende !
La Bretagne semble t'avoir marquée !
Heureux de voir qu'un pays comme celui-ci n'est pas que plages !

Bridget a dit…

@Kiki :
Le Breizh Blue, ça me plait, adopté ! Paimpol, je ne connais pas encore : ce sera pour la prochaine fois :-). Merci de ton passage Kiki !

@Koryfée :
Les korrigans, je les avais oubliés : mieux vaut ne pas accepter leur invitation à danser si je ne me trompe pas...
Je ne connaissais pas cette légende sur la formation des îles au large du Golfe du morbihan : merci Koryfée !

@Laurent :
De retour parmi nous alors ;-) !
Au delà de la région et de ses habitants dont j'aime particulièrement la simplicité, le côté vrai et naturel, je me suis découverte une passion pour l'univers si riche de la symbolique et des légendes bretonnes !
Un joli dépaysement dans l'espace et le temps... ;-)

Koryfée a dit…

Oui, les korrigans sont de petits êtres malicieux qui dansent la nuit dans la campagne bretonne et laissent de grands cercles à l'endroit où ils ont dansé.Et d'entraîner dans leur farandole les imprudents qui les surprennent. Je vais te sauver la vie, Bridget (rien que ça), au cas où lors d'un prochain pélerinage sur mes terres natales(ça fait très chatelaine !) tu en croisais sur ton chemin. Le seul moyen d'échapper à leur ronde consiste à compléter le refrain de leur chanson "lundi, mardi, mercredi" par "jeudi, vendredi, samedi, etc". A défaut, ils te feront tourner jusqu'à l'épuisement et t'affubleront d'une bosse !
Signé : Koryfée-pas-un-Korrigan, elle ;-)

Bridget a dit…

@Koryfée :
Ouf, pas trop compliqué, je tâcherai de m'en souvenir... Vais pas me laisser faire par un petit lutin, même breton, non mais ;-) !!

Brigitte a dit…

Je ne connais pas la Bretagne mais c'est une région qu'il me tarde de découvrir tellement tout ce que j'en entends me donne envie...

Bridget a dit…

@Brigitte :
Sympa de te retrouver ! J'avoue que j'ai vraiment un faible, et pas uniquement pour les crêpes caramel au beurre salé ;-) !!

Katy- a dit…

Mais !!!
C'est pas possible que tu sois passé à l'Ile-Tudy et miré le phare des Perdrix sans m'avoir appelé !!!
Une prochaine fois ;)
(j'habite vraiment pas très loin... on va dire 15 mn).

Bridget a dit…

@Katy :
Bienvenue ici Katy ! Si j'avais su, j'aurais au moins demandé au cap'taine du bateau de faire sonner sa corne de brume, histoire de te saluer ;-) !! La prochaine fois, oui ! Merci de ta visite et à bientôt.

Mr SuperOlive a dit…

Ben c'est chez nous que t'es passée, ça alors!! Je comprends mieux ce joli billet!
à bientôt

Bridget a dit…

@mr superolive :
J'avais cru comprendre effectivement en passant chez Katy que vous étiez plutôt proches, géographiquement bien sûr !
Alors bienvenue ici et à bientôt !