31 janv. 2008

Carnaval

Lulu s’en est allée rejoindre des fous à lier
Une bande peinturlurée et prête à chahuter
Faux-cils, plumes et chapeaux, résilles et talons hauts
C’est le temps de la démesure et des rires à gogo
Des ombrelles qui se moquent de la pluie et du froid
Des chœurs à l’unisson pour défier les narquois
Tradition ancestrale portée par les saisons
Les marées et la pêche, pour nourrir les maisons
Ces chapelles accueillantes qui chantent leur histoire
Dunkerque ne les compte plus, elles restent dans sa mémoire
Va-t-en timide Lulu apprendre ces vers coquins
Reviens-nous riche de ces délires, de ces mots clandestins
Qu’on partage dans les rues, le sourire taquin
Emporte ces airs marins, ces poèmes truculents

Le carnaval au cœur, les yeux, les cheveux au vent.

7 commentaires:

Leilyne a dit…

Ce soir, je me souviens de ces délires - de ces yeux emplis de rires - de cette envie de vivre - de ce carnaval au coeur... tous si présents au détour de chaque rue de Dunkerque que je connais bien... merci Bridget

Bridget a dit…

@Leilyne :
Pour tout te dire, je ne connais ce carnaval que par procuration, de tout ce qu'on m'en a raconté et des photos volées à ces "carnavaleux" qui ne manqueraient ce rendez-vous pour rien au monde :-) ! Je pense aussi que l'on ne va pas à cette grande fête populaire (au sens noble du terme) en simple visiteur, qu'il faut vraiment le vivre de l'intérieur... Mais je ne désespère pas de le faire un jour avec des "initiés" ! Suis en tout cas ravie que cette petite dédicace ait ravivé de bons souvenirs pour toi Leilyne ;-)

Leilyne a dit…

Je ne l'ai jamais vécu en tant que participante... mais j'ai pu m'en imprégner et en comprendre l'âme grâce à quelques anciens compères de lycée... et tes mots,pour un temps,ont fait revivre mes 18ans....

Marie a dit…

Après un week-end carnavalesque, ton poème tombe à pic !

Lulu a dit…

Mon cletche était prêt... les bouteilles étaient au frais...
Une mauvaise nouvelle ce matin ne nous donne plus l'envie de faire la fête.
Et pourtant... ça m'aurait fait du bien un gros délire dans l'anonymat !!!
Il semble que le temps ne soit pas encore revenu pour moi de rire.
Encore ce fameux timing...
Merci pour cette dédicace Bridget. :-)
Bises !!!

Bridget a dit…

@Marie :
Les carnaval envahissent les rues (et les écoles) un peu partout en ce moment. J'espère que vos déguisements valaient le coup d'oeil !

@Lulu :
Enormes pensées pour vous Lulu... Je t'embrasse.

Arlette a dit…

Lulu: reste Bergues...
Bridget: appelle Cécile. Pour le coup de l'intérieur.