13 févr. 2008

N’habite Plus à l’Adresse Indiquée…

Cher Monsieur,

Si d’aventure vous passiez par ici, sachez que ce courrier vous était adressé.
Quelques lignes pour vous dire qu’il faut que cela cesse.
N’avez-vous pas remarqué combien ces derniers jours le monde ne tourne plus rond ?
Il se couvre maladroitement de cœurs de velours rouges, d’anges aux ailes d’or, étale pétales de roses, sentiments écarlates et mots d’amours en vrac.
J’en perds toute ma raison…
Je vous soupçonne d’y être un peu pour quelque chose, du haut de votre nuage, votre carquois plein de flèches n’était pas très discret.
Quelqu’un de bien informé m’a même donné votre nom : Cupidon parait-il…
Cela me dit vaguement quelque chose. Ne nous sommes-nous pas déjà croisés ?
Mais je m’égare, revenons à nos moutons… Surtout comprenez bien mes honnêtes intentions.
Continuez bien sûr à dégainer vos flèches, aux hasards de ces vies, de ces sentiers terrestres, à jeter vos filets sur toutes les jolies âmes qui veulent se partager…
Pourriez-vous seulement ajouter un message demain à votre arc bandé et leur dire que l’Amour que vous leur envoyez est digne d’être fêté tous les jours de l’année ?
Je vous trouve bien léger à accepter ce jeu, ces règles au goût douteux qui laissent supposer qu’une date sur un calendrier puisse suffire à maintenir des braises incandescentes lorsque le bois vient à manquer.

Voilà ma seule remarque, Monsieur, et croyez si vous me lisez, que je ne peux que m’attrister de ce drôle de constat sur papier glacé.

10 commentaires:

Nath a dit…

J'ai beaucoup de chance, Cupidon a frappé à ma porte (pas trop tôt !) et depuis, c'est le rêve tous les jours. Aujourd'hui n'est qu'une expression de plus pour vivre un Amour tout doux.

Arlette a dit…

Ha! Bridget! Faisait longtemps que je ne t'avais pas rendu visite...Tout à fait d'ac avec toi. Mais...ne crois-tu pas que ton histoire de braises et de bois, ça fait un peu cliché...à pas cher? J'ai l'impression en te lisant, de m'écouter jouer du piano: exécution parfaite, jusqu'à la fausse note dans le dernier accord. Une manière unique qu'ont les blondes nordiques de vous faire sentir qu'elles sont capables du meilleur...comme du pire!

Bridget a dit…

@Arlette :
Hello Miss Arlette ! J'étais repassée récemment chez toi et avais eu le plaisir de te retrouver dans tes aventures à Malo, mais tu m'as devancée pour les commentaires... et de loin !!!
Si bien sûr, tout à fait d'accord avec toi sur le cliché à 2 sous, et c'était un peu fait exprès (comme tous les clichés associés à cette fête d'ailleurs...) : j'avais libellé ce p'tit texte d'un "Smile" ! Mais très certainement humour unique des blondes nordiques oui ;-)))
Merci pour ta visite et tous tes comms, ça me fait très plaisir !

Bridget a dit…

@Nath :
J'ai bien compris pour te lire régulièrement que vous n'attendez pas ce jour pour être heureux et amoureux :-) !! Profite bien de cette chance et très belle journée !

well a dit…

L'immonde est inique
mais ce monde est unique.

Heureuses Valentinades à toutes et à touche
et n'oubliez pas :
L'Amour c'est mieux copieux...
Biz²

Bridget a dit…

@Well :
A consommer sans modération même ;-) ! Bizz Well et merci de ton passage.

nolhart a dit…

C'est pratique la St Valentin, et, in fine, économique car nous pouvons répondre, à toutes demandes saugrenues de cadeaux, de fleurs, de chat, de bijoux, etc., tout le reste de l'année : "c'est pas le jour!". Rendez-vous compte de l'économie,8736 heures de tranquillité sur les 8760 d'une année.

Leilyne a dit…

J'adoreeeeeeeeeeee......

Bridget a dit…

@Nolhart :
Rires ! Effectivement, vu sous cet angle, on peut admettre que cette fête satisfait au moins la moitié de la population :-))...

@Leilyne :
Merciiiiii :-) !!

ecaterina a dit…

J'ai adoré ta lettre !