8 août 2018

Sans Nous

 « Nous » n’existera donc pas
Interdit de séjour, il n’a pas pu grandir
Fracassé sur le mur des possibles
Catapulté dans une autre dimension 
Flottant dans un espace-temps inaccessible
Coulé dans la rivière des peut-être
Atomisé avant d’éclore…
Et pourtant,
Ses couleurs entraperçues irradiaient dans la nuit
Même vibration, même fréquence
Une onde câline en propagation
Fusion des corps
Alchimie des coeurs
Secrète, inexplicable, évidente
Douceur des âmes qui se rejoignent
Caresse subtile et délicate des peaux sous le coton
« Nous » n’a pas eu son temps
Alors je perds le mien en hypothèses
Des « si » en cascades
Qui me dévorent et m’inondent
J'ajuste les variables
Pour mieux supporter
Cette histoire qui m’échappe
Cette tendresse débordante
Cet amour écorché.


Aucun commentaire: